Agence Régionale du Développement de l’Innovation et de l’Economie en Bourgogne

Une deuxième promo pour Accelerise

accelerise

Accelerise, le Programme d’accélération FoodTech/AgTech vient de sélectionner sa deuxième promo de startups. Ce programme est porté par Vitagora, pôle de compétitivité agroalimentaire, et est une action clé pour renforcer l’écosystème FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté.

La deuxième promo Accelerise

Pour ce second appel à candidatures, 65 startups ont candidaté : 20 seulement ont été présélectionnées pour pitcher et convaincre le jury. Au final, ce sont 6 startups qui ont été retenues :

Atelier Sarrasin – Nicolas Crabot et Benoit Wartel (Montbard)
Produits bio et sans gluten à base de sarrasin. L’une des spécificités d’Atelier Sarrasin est de décortiquer le sarrasin dans le processus de fabrication, pour des biscuits plus doux et plus gourmands.
www.ateliersarrasin.com

Volare-Biomimetic – Damien Sabatier (Avignon)
Solution éthique et durable de valorisation des bio-déchets permettant une production de composte et d’insectes pour différents débouchés dont l’alimentation animale.
www.biomimetic.fr

Scan Up – Adrien Dumitresco (Paris)
Liste de course intelligente avec options photos, scans, commandes en ligne, informations nutritionnelles et idées recettes, accompagnée par un boitier de commande connecté.
http://scanup.fr

Fruits de Terre – Charlotte Allix et Adrien Lamblin (Lyon)
Gamme de produits alimentaires, innovante, gourmande, et respectueuse de l’environnement, proposant une alternative à la viande à base d’insectes et destinée au cœur du repas.
www.lesfruitsdeterre.fr

Assiette d’Arthur et Alex – Alexandre Nillès et Arthur Wagner (Nevers)
Place de marché équitable pour la vente en ligne de produits alimentaires de terroir, entre producteurs et consommateurs.
www.lassiettedarthuretalex.fr

Nopalnutra – Aymen Jabrane (Dijon)
Jus de fruits et boissons rafraîchissantes à base de figue de Barbarie, naturels, bio et offrant des bénéfices nutritionnels aux consommateurs.
www.nopalnutra.com

Ces startups bénéficieront du programme d’accélération de 12 semaines, du 14 septembre au 7 décembre, puis d’un suivi personnalisé de 9 mois.

Startup-manager-AcceleRise-Claire-MaugrasEntretien avec Claire Maugras, Startup Manager

Nous avons interrogé Claire Maugras, récemment nommée au poste de Startup Manager chez Vitagora. Chargée d’Affaires à l’incubateur Premice pendant plus de 4 ans, elle est familière de l’accompagnement des startups. Elle nous explique sa vision du métier et nous présente en détails l’accélérateur.

ARDIE : Pouvez-vous nous présenter Accelerise ?

CM : Accelerise est un programme d’accélération qui s’intègre parfaitement dans le cadre de l’écosystème Foodtech, labellisé FrenchTech. Il a pour ambition d’accompagner les startups Agtech et Foodtech et d’attirer des startups en région. Ce programme a été créé par 6 membres fondateurs : Vitagora, Dijon Céréales, le Crédit Agricole Champagne Bourgogne, IN VIVO, la Caisse d’Epargne Bourgogne Franche Comté et le groupe SEB. Un nouveau membre a rejoint l’équipe récemment, la société Diana.
Vitagora et ses partenaires ont pour mission de soutenir l’écosystème et développer le programme au niveau national et international. Le rôle d’Accelerise est de détecter des startups à fort potentiel et de leur apporter un coup d’accélération en leur donnant les bons outils et les bons contacts au sein de notre réseau de partenaires : grands groupes, mentors ou acteurs de l’écosystème FoodTech, qui vont aider les startups à conquérir de nouveaux marchés.

ARDIE : Quel est votre rôle en tant que Startup Manager ? 

CM : Ma mission, en tant que startup manager est d’accompagner les startups au quotidien. Je dois challenger les startups sur leur business model, leur stratégie commerciale, leur vision marché… Je vais co-construire avec eux leur plan d’action. « L’humain » est véritablement au cœur de ce métier. Ce qui me plait, c’est le dynamisme et la proximité avec les startupers ainsi que la relation avec l’écosystème.

Les startups que nous accompagnons se situent dans une phase de « scale-up », c’est à dire qu’elles changent d’échelle. Les porteurs de projets bénéficient grâce à Vitagora d’un large réseau de partenaires en France et à l’étranger. Chez Premice, j’accompagnais les startups depuis leur création, de la preuve de concept (PoC) à la mise sur le marché. Chez Accelerise, les startups sont à un stade de développement plus avancé, on favorise la mise sur le marché national et international notamment grâce à une intégration dans l’écosystème business pour trouver les experts, les clients ou partenaires ou bien les financeurs pour réussir cette étape de vie de leur start-up. Les startups doivent relever les défis liés à leur croissance, les challenges sont différents et les stratégies commerciales et marketing évoluent constamment.

ARDIE : Comment se déroulent les sélections des candidats ?

CM : La sélection des candidats au programme se déroule en deux temps. Tout d’abord, les candidats se connectent à la plateforme en ligne et soumettent leur dossier. Pour cette deuxième session, nous avons reçu 65 dossiers. Après étude des dossiers, une présélection est faite par le jury, composé des membres fondateurs du programme. 20 startups ont cette fois-ci été présélectionnées et ont pu pitcher devant le jury, 6 ont finalement été retenues, 3 d’entres elles sont d’ailleurs implantées dans la région.

En ce qui concerne les sélections, les décisions du jury se font de manière collective. Les startups doivent évoluer dans le domaine de l’Agtech ou de la Foodtech. Le jury évalue leur potentiel de développement mais aussi la motivation de l’équipe. La startup doit formaliser au mieux son besoin d’accompagnement.

ARDIE : En quoi consistent justement l’accompagnement et le suivi dont bénéficieront les startups sélectionnées ? 

CM : Elles bénéficient d’un accompagnement intensif de 3 mois où elles sont coachées, puis, d’un suivi personnalisé de 9 mois en post-accélération. On va leur présenter le réseau et les bons contacts en fonction de leurs besoins. Nous faisons appel à nos mentors, des personnes clés, qui sont de véritables experts : des entrepreneurs qui ont été confrontés à des problématiques de croissance, des spécialistes de la propriété intellectuelle…

Les startups ont en effet des difficultés récurrentes lors de leur phase de croissance, elles ont donc besoin d’un appui, notamment à l’international. La sélection de nos promotions repose beaucoup sur le potentiel de développement à travers l’évaluation du marché, du chiffre d’affaires, de la stratégie, des partenaires autour des projets, des premiers clients ou encore des concurrents.